AccueilBase documentaireMais qui est donc "GP" ?

Mais qui est donc "GP" ?

  • Publié le 18 février 2013
SLC
  • Changement climatique
  • Electricité
  • Gaz à effet de serre
  • Nucléaire
  • Climat
  • Science et technologie
  • Combustibles fossiles
  • Production d’énergie
  • La Transition Energétique

 

Bizarreries...

« GP » a rappelé à François Hollande que, pour réduire la part du nucléaire à 50%, il faudrait arrêter 10 réacteurs pendant son quinquennat, et non les seuls 2 réacteurs de Fessenheim[1].

« GP » ne semble pas voir d’inconvénient à remplacer ces réacteurs par des centrales à gaz.

« GP » s’oppose toutefois à l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste non seulement en France mais aussi dans  toute l’Union Européenne.

Mais « GP » ne voit pas d’inconvénient à la réalisation des grands gazoducs North Stream et South Stream qui permettront à l’Union Européenne d’augmenter ses importations de gaz russe.

« GP » lutte depuis longtemps contre le chauffage électrique  et a obtenu la RT2012[2] qui favorise le chauffage au gaz.

 

 

 

Vous pensez sans doute que « GP » c’est GazProm, le géant du gaz russe…

Eh bien  non, « GP »  c’est GreenPeace, ardent défenseur de l’environnement !

 

Mais au fait, la limitation des émissions de gaz à effet de serre ne devrait-elle pas  être la priorité absolue pour ceux dont la raison d’être est la préservation de l’environnement ?



[2] « Réglementation Thermique 2012 », d’application généralisée à toutes nouvelles constructions depuis le 1er janvier 2013 http://www.rt-batiment.fr/batiments-neufs/reglementation-thermique-2012/presentation.html

COMMUNIQUES

Imprimer E-mail