AccueilBase documentaireLa loi sur la transition énergétique devrait avoir un seul objectif : réduire les émissions de gaz à effet de serre au moindre coût

La loi sur la transition énergétique devrait avoir un seul objectif : réduire les émissions de gaz à effet de serre au moindre coût

  • Publié le 8 juillet 2014
SLC
  • Production d’énergie
  • La Transition Energétique

communiqué SLC du 8 juillet 2014, version imprimable pdf : cliquer ici

(consulter aussi la note plus complète ici sur le site, ou ici en version pdf)

Nous considérons que la diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES) devrait être l'objectif unique de la transition énergétique avec, en corollaire, la diminution de la consommation des combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz). La préservation de la planète pour les générations futures est un objectif qui dépasse tous les autres.

Deux dispositions du projet de loi sont conformes à cette ambition

1.    La réduction de 40% des émissions de GES en 2030

2.    La réduction de la consommation d’énergies fossiles de 30% entre 2012 et 2030.

Les actions qui en résultent, centrées sur les transports et le bâtiment, devraient être considérées comme une priorité nationale. La réussite de ces actions réduirait le déficit de notre balance commerciale tout en améliorant notre indépendance énergétique. En France, l'achat de combustibles fossiles revient à près de 70 milliards d'€ par an. Ces dispositions permettraient à notre pays de réaliser une économie de 120 à 150 milliards d'€ sur la période 2015-2030.

S'agissant des transports, le développement accéléré des solutions électriques non polluantes devrait être privilégié puis complété par le développement de l’usage des biocarburants de deuxième génération.

Concernant l'efficacité énergétique des bâtiments, il conviendrait d'orienter la réglementation actuelle vers les solutions électriques et EnR thermiques (biomasse, géothermie, pompe à chaleur, chauffe-eau solaire) et de revoir la RT 2012 qui impose en pratique le gaz pour le chauffage de tous les logements neufs.

Mais quatre dispositions prévues dans ce projet nous paraissent contestables dès lors que l'objectif de réduction des GES serait retenu comme l'objectif unique de cette loi.

COMMUNIQUES

Imprimer E-mail