AccueilBase documentaireLa science proscrite du débat public sur les déchets nucléaires

Le pic pétrolier et l'Europe, une situation d'urgence

  • Publié le 26 juin 2011
Bernard DURAND
  • Combustibles fossiles
  • Production d’énergie

 

 

Bernard DURAND[1] : Le Pic Pétrolier et l’Europe, une situation d’urgence - 11 Juin 2011

 

Introduction

Des discussions récurrentes ont lieu depuis des années sur le futur de notre approvisionnement en énergie. Mais elles se sont focalisées presque uniquement sur l’évaluation des réserves naturelles d’énergie (énergies primaires) sur lesquelles on peut espérer compter dans l’avenir. Ce faisant on a oublié que la croissance (ou la décroissance) matérielle d’une société humaine n’est pas liée sur le moment au volume de ses réserves naturelles d’énergies (énergies primaires), mais à l’augmentation (diminution) de sa consommation d’énergie utile (1).

En d’autres termes, on s’est intéressé surtout au volume du tonneau, ce qui est certes très important pour l’avenir à long terme, mais très peu au débit possible du robinet. On s’est intéressé au contenu du réservoir du véhicule, mais non à son carburateur. Or c’est la consommation de l’énergie, c’est-à-dire le flux (débit) de son utilisation, qui gouverne l’économie du moment, et non le volume de ses réserves.

ETUDES SCIENTIFIQUES