AccueilBase documentaireChauffage bois - fiche n°1

Très cher éolien offshore

  • Publié le 11 avril 2012
SLC
  • Electricité
  • Eolien et solaire
  • Production d’énergie

Le titre ci-dessus est celui de l’éditorial d’Enerpresse du 10 avril, suite à la communication par Mr Eric Besson des résultats de l’appel d’offres d’éolien offshore sur 5 sites atlantiques : on ne pouvait choisir meilleur titre !

Les 4 lots attribués (le cinquième, au Tréport, a été annulé, les prétentions financières du seul concurrent, GDF-Suez, étant jugées exagérées) ont dégagé des puissances installées faibles en regard des espérances gouvernementales (1910 MW au total, alors que la fourchette visée était de 1800 à 3000 MW). De plus, les offres de vente, qu’EDF sera obligée d’accepter[1], « ont toutes dépassé » les plafonds fixés, par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) pour le compte du ministre, entre 175 et 200 €/MWh selon les sites (hors prix de raccordement au réseau RTE, non connu à ce stade) : de fait, il a fallu procéder à « une modification du cahier des charges qui a supprimé le caractère éliminatoire du prix plafond », c’est-à-dire déroger ! Le consommateur qui, en fin de course, va devoir payer pour ces tarifs peut légitimement se demander à quoi sert un cahier des charges gouvernemental ? Au-delà de cette question impertinente, on notera toutefois  que les 7 milliards d’euros prévus pour ces 4 sites représentent un investissement unitaire de 3665 €/kW, non compris le raccordement, bien supérieur aux 3333 €/kW d’un EPR[2], et ce pour une production très inférieure (6 au lieu de 13 TWh/an).

COMMUNIQUES