AccueilBase documentaireDiviser par 4 les rejets de CO2 dus à l’énergie : le scénario Negatep 2010

Faut-il vraiment fermer Fessenheim ?

  • Publié le 28 février 2012
SLC
  • Nucléaire
  • Production d’énergie

Dans son programme, François Hollande avance deux propositions contradictoires : d'une part, il s'engage à poursuivre la construction de l'EPR de  Flamanville, ce qui est raisonnable sur les plans économique et industriel, d'autre part, il affirme qu'il fermera la centrale de Fessenheim dès son arrivée au pouvoir. Il semble que les raisons, pour ne pas dire les prétextes, avancées pour une telle décision, lourde de conséquences, en particulier pour le département du Haut Rhin (environ 2000 emplois directs et indirects), relèvent soit de la sûreté (Fessenheim est sur une faille sismique), soit de l'économie (cela coûterait trop cher). Or un examen un tant soit peu sérieux montre qu'aucune de ces justifications ne tient la route.

COMMUNIQUES