AccueilBase documentaireLa situation énergétique en France et dans le monde. Quels choix politiques ?

Communiqué - Leçons de la saga de la Taxonomie Européenne : il faut réformer le marché de l’électricité

  • Publié le 21 février 2022
Sauvons Le Climat
  • Economie
  • Electricité
  • Nucléaire
  • Europe de l'énergie
  • CO2 et GES
  • gaz naturel
  • Taxonomie

Leçons de la saga de la Taxonomie Européenne : il faut réformer le marché de l’électricité

Dans un article récent, Marc Deffrennes, ancien fonctionnaire européen, vice-Président de Sauvons le Climat et fondateur de l’Alliance européenne weCARE, analyse les développements de la Taxonomie Européenne pour une Finance Durable qui vient d’être publiée par la Commission Européenne.

Ces trois années de débats ont révélé ce que l’on savait déjà : le gouffre qui existe au sein des États Membres entre les pro-100% Renouvelables, les pro-nucléaire et les pro-gaz.

La faille de la Taxonomie est qu’elle est « verte » et ne considère que cette seule dimension - sans prise en compte des autres dimensions de durabilité sociétale : l’économie et le caractère abordable, la sécurité et la fiabilité de l’approvisionnement en énergie. Elle est en ce sens symptomatique de la poussée du lobby vert dans les Institutions Européennes, qui se décline en des cibles toujours croissantes de déploiement d’énergies renouvelables intermittentes.

Or dépasser un certain seuil, en devant recourir à du stockage massif non encore démontré, ou plus certainement au gaz, est une hérésie antiéconomique et anti-climatique.

L’Article 194 du Traité Européen précise que chaque État Membre a le choix de son mix énergétique. Ces cibles européennes imposées sont contraires à ce principe. Et ce d’autant plus que le marché de l’électricité, qui ne répond nullement à ses promesses de départ de réduire le prix de l’électricité pour le consommateur, limite aussi cette liberté de choix du mix énergétique.

Il est temps, pour sauver la cohésion européenne, de cesser cette course au vert et au tout renouvelable, et de réformer fondamentalement le système électrique européen.

 

L’Europe s’est bâtie sur l’énergie. Il ne faudrait pas que celle-ci soit le ferment de la désunion.

Et ce d’autant plus que les choses bougent vite ailleurs dans le monde. C’est aussi une question de géopolitique.

Lien vers la note de Marc DEFFRENNES :  Les leçons de la saga de la Taxonomie Européenne pour une Finance Durable : Il est plus qu’urgent de réformer le système électrique européen !!!

 

Copyright © 2022 Association Sauvons Le Climat

COMMUNIQUES