AccueilBase documentaireClimat : une France faible qui sacrifie ses intérêts au sein d'une Europe faible

Avis de l’Académie des Sciences : « Fermer Fessenheim et d’autres réacteurs est un contre-sens »

  • Publié le 16 juillet 2020
SAUVONS LE CLIMAT
  • Climat
  • Electricité nucléaire
  • CO2 et GES
  • Energies renouvelables

Avis de l’Académie des Sciences (07 juillet 2020) :

« Fermer Fessenheim et d’autres réacteurs est un contre-sens »

pdfclic

 

Communiqué de « Sauvons Le Climat » sur cet avis (08 juillet 2020)

Dans un avis rendu le 7 Juillet[1], à l’occasion de la fermeture des deux réacteurs de Fessenheim, l’Académie des Sciences estime que la fermeture prématurée de 14 réacteurs au total va priver la France d’un moyen vertueux de produire de l’électricité. Elle rappelle par comparaison, que la France émet 10 fois moins de CO2 que l’Allemagne pour produire de l’électricité.

Dans cet avis, l’Académie insiste sur l’importance de disposer de moyens de production pilotables pour produire de l’électricité. En effet, avoir une importante contribution de sources renouvelables intermittentes (29 % en Allemagne) nécessite de disposer de moyens pilotables pour pallier les absences de vent et de soleil. Aujourd’hui, cela est assuré en Allemagne par des centrales au charbon ; demain, elle s’appuiera davantage sur le gaz.

En s’appuyant sur les rapports de l’Autorité de Sûreté nucléaire (ASN), l’Académie des Sciences rappelle que la centrale de Fessenheim, âgée de 40 ans, est en excellent état et que la sismicité de la région ne saurait y constituer un problème.

L’Association « Sauvons le Climat », très attachée à l’expertise scientifique, rappelle ici son regret que la « Convention Citoyenne sur le Climat », n’ait à aucun moment auditionné ni l’Académie des Sciences ni l’Académie des Technologies[2], les institutions qui représentent le mieux l’état des connaissances scientifiques et l’expérience industrielle de notre pays. Cela aurait pu conduire la dite Convention à recentrer ses propositions sur les grands enjeux de la réduction des émissions de CO2 qui sont en France l’électrification des transports et la réduction de l’usage du gaz naturel dans l’habitat.

[1]https://www.sauvonsleclimat.org/images/articles/pdf_files/JEANDRON/2020_07_07_Avis_Fessenheim_Academie_des_Sciences.pdf

[2]https://www.academie-technologies.fr/

COMMUNIQUES