AccueilBase documentaireL'effet de serre, un processus mal nommé

L'effet de serre, un processus mal nommé

  • Publié le 14 novembre 2013
Jean Poitou
  • Changement climatique
  • Gaz à effet de serre
  • Climat
  • Science et technologie
  • GIEC
  • Recherche

Jean Poitou

 

C'est au cours du 19ème siècle qu'a été découverte l'absorption des infrarouges thermiques par certains gaz de l'atmosphère et son rôle climatique qui en résulte. On a donné à ce processus le nom d'effet de serre. Contrairement à la serre du jardinier dont le fonctionnement est lié à la présence d'une vitre mince, l'effet de serre atmosphérique est étroitement lié à l'étendue verticale de l'atmosphère et à son gradient thermique. Bien que l'atmosphère soit déjà complètement absorbante pour la plupart des radiations en jeu dans l'effet de serre,  l'adjonction de gaz absorbant accroît cet effet de serre  et donc la température des basses couches de l'atmosphère.  Sauf à diminuer drastiquement ses émissions de CO2, l'homme entraîne la Terre vers un climat que les hominidés n'ont jamais connu.

 

Téléchargez le diaporama au format pdf

ARTICLES

Imprimer E-mail