Merci Nicolas

  • Publié le 25 janvier 2007
SLC
  • Changement climatique
  • Gaz à effet de serre
  • Climat
  • Science et technologie

 

Communiqué de presse : Merci Nicolas

Votre sensibilité et vos pérégrinations dans tous les coins de notre terre vous ont convaincu qu’elle était en danger. Depuis longtemps vous avez répété ce message et nous sommes nombreux à l’avoir entendu. Mais vous, comme nous, avons bien dû constater que nos responsables politiques ne semblaient pas suffisamment conscients de la vitesse du changement climatique et de l’érosion de la biodiversité. En vous affirmant comme candidat potentiel, vous avez réussi à mettre ces deux questions au cœur de la campagne électorale. Merci Nicolas.

Vous avez bien vu que le danger principal était le réchauffement climatique et que la priorité était de diminuer nos émissions de gaz à effet de serre. Vous avez eu la lucidité et le courage de résister à la pression de tous les instants de ceux qui font passer leur passion anti-nucléaire avant toute autre chose. Ce n'était pas facile. Merci Nicolas.

Votre charte a été signée par pratiquement tous les candidats à l’élection présidentielle. Elle les engage donc. C’est un tremplin à partir duquel il sera possible de construire. Nous pourrons nous en servir. Merci Nicolas.

Alors que les sondages montraient que la vaste majorité des français comprenaient votre combat, vous avez résisté à la tentation de faire de la lutte contre le réchauffement climatique le moyen d’une ambition de pouvoir. Vous avez compris qu’il ne s’agissait pas là d’un enjeu partisan, d’une lutte qui pourrait être confisquée par un petit groupe de militants, si dévoués soient-ils. C’est une question politique dans le sens le plus noble du terme, une question qui intéresse tous les citoyens et transcende donc tous les partis. Votre retrait a bien été compris dans ce sens. Merci Nicolas.

C’est assez dire que nous croyons que vous continuez votre action pour que toutes les sources d’énergies et tous les moyens, à la mesure de ce chacun peut apporter mais sans discrimination ni a priori, soient utilisés pour préserver le climat de notre planète et la vie de ses habitants, humains, animaux et végétaux. Merci Nicolas.

A notre modeste place nous contribuerons à faire en sorte que la question climatique reste au cœur de la campagne présidentielle. Nous proposerons des mesures concrètes et réalistes permettant d’avancer vers la réduction de nos émissions par un facteur 4.


Le collectif «Sauvons le climat» fondé en mai 2004, association loi 1901 depuis Décembre 2005, a pour ambition d’informer nos concitoyens, de manière indépendante de tout groupe de pression ou parti politique, sur les problèmes relatifs au réchauffement climatique et sur les solutions proposées pour le ralentir. Il est doté d’un comité scientifique, présidé par Michel Petit, ancien responsable du groupe français d’experts au GIEC. Son manifeste a été signé par plusieurs milliers de personnes.

La signature du manifeste et les adhésions sont possibles sur le site www.sauvonsleclimat.org

COMMUNIQUES

Imprimer E-mail