AccueilBase documentaireLe G7 prend conscience de la nécessité de réduire nos émissions de Gaz à Effet de Serre, mais abandonne, tout en affirmant le contraire, l’objectif de la limitation à 2 degrés du réchauffement climatique

Le G7 prend conscience de la nécessité de réduire nos émissions de Gaz à Effet de Serre, mais abandonne, tout en affirmant le contraire, l’objectif de la limitation à 2 degrés du réchauffement climatique

  • Publié le 13 juin 2015
SLC
  • Changement climatique
  • Gaz à effet de serre
  • Climat
  • Science et technologie

Les puissances industrielles du G7 se sont engagées  à  limiter le réchauffement climatique à 2 degrés. En même temps la réduction  des émissions serait comprise  entre 40 et 70% à l’horizon 2050. Les deux objectifs sont, malheureusement incompatibles. En effet, la limitation du réchauffement à  2 degrés implique une réduction beaucoup plus rapide des émissions.

Le GIEC nous met en garde : pour ne pas dépasser un réchauffement de  2 degrés, la quantité de CO2 qui peut encore être injectée dans l’atmosphère ne doit pas excéder 1000 milliards de tonnes. Avec une population  mondiale  de 7 milliards[1] chaque être humain n’aurait plus le droit d’émettre que  143 tonnes de CO2. Le tableau ci-dessous indique, pour des pays représentatifs, le nombre d’années A dont disposerait chacun pour atteindre des émissions nulles sans dépasser sa limite de 143 tonnes de CO2 émis par habitant, en supposant que sa consommation baisse à partir d'aujourd'hui et de la même quantité tous les ans[2] :

COMMUNIQUES

Imprimer E-mail