AccueilBase documentaireLe Japon veut se fournir en hydrogène avec du lignite australien !

Le Japon veut se fournir en hydrogène avec du lignite australien !

  • Publié le 9 novembre 2018
Sauvons Le Climat
  • Electricité
  • CO2 et GES
  • hydrogène

Le Japon entend développer la "civilisation hydrogène" pour son approvisionnement énergétique.  Comme ce pays a peu de ressources naturelles, il se prépare à importer de l'hydrogène sous forme liquide avec des navires spécialement dédiés. Le projet le plus abouti est d'importer cet hydrogène d'Australie, où il serait obtenu à partir de lignite.

"Sauvons le Climat" publie sur son site une étude de Frédéric Livet (https://www.sauvonsleclimat.org/fr/base-documentaire/hydrogene-japon) qui montre que le contenu CO2 de cette production est particulièrement élevé. Si brûler de l'hydrogène au Japon pour faire de l'électricité dans des centrales lui permet de réduire ses émissions de CO2, le bilan global de la production à la consommation de cet hydrogène est encore plus mauvais que celui du charbon.

Un tableau qui compare les émissions de CO2 de divers moyens de produire de l'électricité, montre que les émissions de ce procédé sont supérieures à 1.4 t CO2 pour un MWh électrique, alors que les plus récentes centrales au charbon émettent 800 kg, ce qui est déjà beaucoup trop !

Bien sûr un tel projet s'accompagne d'annonces que le CO2 serait stocké. On peut fortement douter que cela se fasse, car il n'y a à l'heure actuelle aucun stockage de taille industrielle en service et les projets de développement d'une telle technique semblent gelés, à cause de leur prix, des pertes de rendement qu'ils induisent et du refus des populations de voir s'installer des sites de stockage dans leur voisinage.

L'association "Sauvons Le Climat" entend combattre les émissions de gaz à effet de serre, et nous demandons que de tels projets ne puissent se développer que si la preuve de leur capacité à stocker le CO2 est fournie, et que l'investissement à cet effet est présent dans le projet. Nous sommes en particulier très inquiets du cynisme qui apparaît quand l'annonce du stockage du CO2 sert à mettre un cache-sexe vert sur des projets particulièrement néfastes pour l'avenir climatique.

COMMUNIQUES

Imprimer E-mail