AccueilBase documentaireDiviser par 4 les rejets de CO2 dus à l’énergie : le scénario Negatep 2010

Electricité et stockage par l'hydrogène

  • Publié le 30 septembre 2013
SLC
  • Electricité
  • Eolien et solaire

septembre 2013

 

L’hydrogène est souvent présenté comme une énergie d’avenir. Comme l’électricité, l’hydrogène est un vecteur d’énergies. Contrairement à l’électricité, l’hydrogène se stocke assez facilement.

L’hydrogène peut être produit de plusieurs façons. Les plus courantes sont le reformage du méthane et l’électrolyse de l’eau. Les risques de réchauffement climatique conduisant à limiter au maximum les émissions dans l’atmosphère de gaz à effet de serre et notamment de CO2, la seule voie réellement disponible à grande échelle est l’électrolyse de l’eau. L’hydrogène apparaît alors comme un moyen de stockage de l’électricité.

Sauvons le Climat a réalisé une étude sur  les possibilités pour l’hydrogène de concurrencer d’autres vecteurs d’énergie, aussi bien pour les usages fixes de l’énergie que pour la mobilité. Après avoir examiné les différents modes possibles d’utilisation de l’hydrogène (synthèse de méthane, mélange au méthane dans le réseau de distribution de gaz naturel, utilisation dans des piles à combustibles pour alimenter des voitures électriques, complément à la biomasse pour la synthèse d’agrocarburants), l’étude analyse les principales composantes du coût de production de l’hydrogène.

L’étude montre que l’hydrogène est un moyen coûteuxet peu efficacede stocker l’électricité (sauf progrès très importants des électrolyseurs) ; elle montre aussi que face à la concurrence des autres moyens de produire de la chaleur, son utilisation pour les usages fixes de l’énergie est peu vraisemblable ; elle montre enfin que, sous certaines conditions, il pourrait contribuer au remplacement des produits pétrolierspour la propulsion automobile.

 

Cette étude est mise sur le site  www.sauvonsleclimat.org .

COMMUNIQUES