AccueilBase documentaireL’homme et le climat

Canicule en France et production électrique

SLC
  • Electricité
  • Energie dans les transports
  • Nucléaire
  • Combustibles fossiles
  • Eolien et solaire
  • Production d’énergie

 

Canicule en France : démonstration de la robustesse du parc de production d'électricité - 29 juin 2011

 

La journée du lundi 27 juin a été caniculaire en France, avec un temps ensoleillé et calme provoqué par un large anticyclone. Dans cette situation exceptionnelle, notre pays a pu rester exportateur d'électricité, satisfaisant ainsi à ses besoins et apportant son aide aux pays voisins. Il a pu le faire dans les heures les plus chaudes, dans le créneau de 9 heures à 21 heures en particulier, en s'appuyant:

  • Sur ses centrales nucléaires qui ont fourni 81% de ses besoins et 77,2 % de la production totale.
  • Sur l'hydraulique avec respectivement 9,6% des besoins et 9,2% de la production totale.
  • La production éolienne a été, comme on peut l'attendre en période anticyclonique de canicule ou de grand froid, limitée à 0,97% de la production totale, le parc éolien français ayant un rendement moyen de 9,4% sur ce créneau (soit 564 MW de puissance moyenne pour un parc de presque 6000 MW).
  • Le recours aux combustibles fossiles a été très limité, ils n'ont contribué que pour 4,4 % à notre production.
  • La France a pu mettre dans le même temps une puissance moyenne de 4450 MW sur le marché européen.

On peut une fois de plus vérifier la solidité de nos moyens de production, leur faible impact sur l'effet de serre (malgré les caprices du vent) et leur contribution positive à notre balance commerciale.

COMMUNIQUES