AccueilBase documentaireL’analyse scientifique doit avoir la place qui lui revient dans le débat public

L’analyse scientifique doit avoir la place qui lui revient dans le débat public

  • Publié le 10 février 2014
SLC
  • Electricité
  • Production d’énergie
  • La Transition Energétique

Sauvons Le Climat - février 2014

Au cours des deux années passées, des organismes publics réputés pour leur compétence et la qualité de leurs travaux ont exposé leurs analyses sur divers sujets se rapportant à la future politique nationale de l’énergie.

La Cour des comptes a publié trois rapports, l’un sur l’énergie nucléaire, le deuxième sur les énergies renouvelables et le troisième sur l’articulation énergie-climat. En novembre 2013, l’Académie des Sciences a publié des « Eléments pour éclairer le débat sur les gaz de schistes ». Et le Commissariat Général à la Stratégie et à la Prospective a étudié le système électrique européen.

L’accueil fait par la grande presse aux documents émis montre tout l’intérêt des contributions de tels organismes, notamment quand leur expertise scientifique fait autorité, pour éclairer le débat public. Sans rien retirer de la responsabilité des organes d’Etat dans leurs décisions politiques, de tels apports devraient leur permettre de prendre en compte les aspects scientifiques ou techniques que seuls des organismes compétents peuvent analyser de façon pertinente.

COMMUNIQUES

Imprimer E-mail