AccueilBase documentaireRemarques de Sauvons le Climat sur le projet de loi sur la transition énergétique [1]

Que faire de la rente nucléaire ?

  • Publié le 7 avril 2008
SLC
  • Nucléaire
  • Production d’énergie

 

Que faire de la rente nucléaire ?

En 2007, le prix moyen du marché de l’électricité à la production a été estimé à 68,6 €/MWh  par la Commission de Régulation de l’Electricité.  Le prix du MWh fourni par les réacteurs nucléaire est d’environ 30 €/MWh amortissement des investissements compris et d’environ 10 €/MWh hors investissement (ce qui est le cas pour les réacteurs de plus de 20 ans d’âge). Pour EDF le bénéfice tiré de la vente de l’électricité nucléaire au prix du marché atteindrait donc, au minimum, 16 Milliards d’Euros par an (soit la construction de 4 à 5 EPR par an). Cette rente attire, bien sûr, de nombreuses convoitises. Le maintien du tarif réglementé permettra aux consommateurs français qui ont largement financé le programme nucléaire d’en bénéficier à juste titre. Une partie de cette rente est déjà et sera, plus encore qu’actuellement, transférée aux promoteurs  du Syndicat des Energies Renouvelables (voir notre étude sur la CSPE). L’état étant encore actionnaire très majoritaire dans EDF encaissera de confortables bénéfices. Mais…la Commission Européenne acceptera-t-elle le maintien ad eternum   du tarif réglementé ? acceptera-t-elle qu’EDF et ses clients particuliers et industriels continuent à bénéficier d’une rente de plus en plus confortable ?

« Sauvons le Climat », qui soutient le maintien du tarif réglementé,  considère que l’attribution de la rente « nucléaire » (mais aussi « hydraulique ») doit se faire en toute transparence et dans le cadre d’un débat public. Pour inciter à un tel débat nous rendons publiques les propositions   que nous a adressées M.Pierre Delaporte, président d’honneur d’EDF. Ces propositions, propres à l’auteur, sont disponibles sur notre site : "Et si la France jouait ses cartes ?"

 

COMMUNIQUES