AccueilBoutiqueDemain, quelle Terre ? Dialogue sur l’environnement

Demain, quelle Terre ? Dialogue sur l’environnement

  • Publié le 24 mai 2017
demainquelleterremedium
Jean Louis BOBIN
Bulles de sciences
978-2-7598-1674-3

Dialogue sur l’environnement et la transition énergétique

Energie et environnement sont les deux partenaires d’un couple infernal. La perspective d’une pénurie de ressources et la menace d’un changement climatique induit par les émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique poussent à entamer une transition énergétique difficile à définir car ses objectifs diffèrent suivant les interlocuteurs. Faut-il insister sur la décarbonisation ou sur la mise en œuvre de sources d’énergie qui se substitueront à celles que condamne l’épuisement des ressources ? Certains saisissent une occasion de remplacer les sources d’énergie qu’ils n’aiment pas par d’autres qu’ils adorent pour des raisons d’ordre idéologique. Les défenseurs de la Nature voient le salut de la planète dans une forte réduction de la consommation d’énergie. Les plus extrémistes préconisent une décroissance qui serait un retour aux sources d’une humanité moins nombreuse, menant une existence frugale et en harmonie avec une nature sacralisée.

Les opinions qui s’expriment à ce sujet sont souvent tranchées et donnent lieu à des affrontements où la violence le dispute à la mauvaise foi.

Un tel débat ne pouvait laisser indifférent l’illustre citoyen de Venise Giovan Francesco Sagredo. En d’autres temps, avec le Florentin Filippo Salviati, féru de science, ils avaient discuté face à Simplicio, commentateur renommé des œuvres d’Aristote, des dispositions relatives de la Terre, du Soleil et des planètes[1] et plus récemment de la physique quantique[2]. Revenus parmi nous mais ayant délaissé la Vénétie et la Toscane pour les rivages du lac de Côme, Sagredo et Salviati ont rencontré un environnementaliste, Salvatore Eccoverdi, afin de confronter leurs points de vue sur les relations que les hommes entretiennent avec la nature et les enseignements qu’il convient d’en tirer afin de mener à bien une transition énergétique imposée par la conjoncture de ce début de millénaire. Chacun a des arguments à faire valoir en fonction de ses compétences : Sagredo en histoire et en économie, Salviati en sciences dures, Eccoverdi en écologie politique.

Comme lors des rencontres précédentes, les débats ont occupé quatre journées. La première était consacrée à l’environnement et à la place de l’homme dans les écosystèmes, la deuxième au climat, la troisième à l’énergie, la quatrième et dernière à l’organisation de la société ainsi qu’à la transition énergétique.

16 € TTC - France
www.edpsciences.org


[1] Galileo Galilei, Dialogue sur les deux grands systèmes du monde, (1632).

[2] J.M. Jauch, Are quanta real ? Indiana university Press (1973)

JEAN-LOUIS BOBIN, ancien élève de l’École Polytechnique, docteur ès sciences, est professeur à l’université Pierre et Marie Curie (Paris 6) depuis 1981 (émérite à partir de 2002), après avoir été ingénieur de recherches au Commissariat à l’Énergie Atomique. Il est auteur ou coauteur de plusieurs ouvrages sur l’énergie.

ImprimerE-mail