AccueilPrésentationEtudes scientifiquesEl Hierro, une île à l’électricité 100% renouvelable ?

Etudes scientifiques

El Hierro, une île à l’électricité 100% renouvelable ?

  • Publié le 23 février 2016
Hubert Flocard
  • Electricité
  • Energie dans les transports
  • Combustibles fossiles
  • Eolien et solaire
  • Production d’énergie
  • La Transition Energétique

Cet été, les médias ont fait abondamment état de ce que l’île d’El Hierro, dans les Canaries, bénéficiait désormais d’un mix électrique 100% renouvelable. En fait cette annonce ne s’appuyait, en tout et pour tout, que sur deux heures de fonctionnement de l’installation Gorona del Viento (GdV). Le 9 Aout, une brève démonstration conforme à l’objectif annoncé dans le document projet a été réalisée. Enthousiaste, au nom du Syndicat des Energies Renouvelables, Ségolène Royal, la ministre de l’environnement et de l’énergie français, récompensait aussitôt le projet.

Quel est le constat global aujourd’hui, pour cette installation inaugurée en Juin 2014 ? Un investissement financier considérable, s’appuyant à 43 % sur des subventions publiques espagnoles et européennes et conduisant à un système complexe avec plus de 34 MW de puissance installée (diésel, éoliennes et station de transfert d’énergie par pompage pour un tiers chacun) sur une île dont le besoin électrique maximal n’est que de 7.6 MW, soit quatre fois moins.

ETUDES SCIENTIFIQUES

Imprimer E-mail