AccueilPrésentationEtudes scientifiques Comment compter et évaluer les différentes énergies, et en particulier les énergies renouvelables : réflexions méthodologiques et exemples

Etudes scientifiques

Comment compter et évaluer les différentes énergies, et en particulier les énergies renouvelables : réflexions méthodologiques et exemples

  • Publié le 18 mai 2013
SLC
  • Electricité
  • Energie dans les transports
  • Nucléaire
  • Stockage de l'énergie
  • Gestion de l'électricité
  • Combustibles fossiles
  • Eolien et solaire

Pierre Bacher – mai 2013

Résumé : Après avoir rappelé les concepts d’énergies primaires et d’énergies finales ainsi que les conventions qui les lient, tels qu’adoptées au niveau international, on montre leur inadaptation lorsque l’on veut évaluer l’efficacité énergétique et économique des systèmes énergétiques, en particulier ceux  comportant plusieurs transformations d’une énergie dans une autre. En revanche, la méthodologie développée dans le rapport Vecteurs de l’Académie des technologies[1]se révèle parfaitement bien adaptée.

On illustre ce propos par deux exemples : les principales utilisations de la biomasse (limitées au secteur de l’énergie) et l’utilisation des pointes de production de l’électricité éolienne, par essence intermittente.

Cette méthode permet de bien identifier les principaux facteurs qu’il est indispensable de quantifier lorsque l’on veut évaluer la pertinence technico-économique de tel ou tel choix ; notamment les rendements thermodynamiques de chaque étape, les capitaux à investir et les facteurs de charge que l’on peut espérer, l’impact en matière de rejets de CO2.

ETUDES SCIENTIFIQUES

ImprimerE-mail