François POIZAT, Pierre SCHMITT
  • Usages de l’énergie

 

François POIZAT, Pierre SCHMITT : Un comparateur pas net

 

Le gouvernement, par l'intermédiaire du Médiateur National de l'Energie (MNE) et de la Commission de Régulation de l'énergie (CRE), a, le 5 novembre 2009, mis en ligne sur le « net » un comparateur « indépendant [d]es offres d'électricité (à l'exception de l'offre Tempo) et [d]es offres de gaz naturel proposées et renseignées par les fournisseurs d'énergie *...+ »

1 « Ce comparateur s'inscrit dans le cadre de l'ouverture des marchés de l'énergie, qui permet à tout consom- mateur de choisir son fournisseur d'électricité ou de gaz naturel depuis le 1er juillet 2007 », précision fonda- mentale qui explique la forte propension à encourager la clientèle à bouger, au-delà, peut-être de son aspiration pro- fonde, tout en se retranchant derrière l'entière responsabilité des producteurs. Ceux-ci doivent en effet signer au préalable une « charte de fonctionnement à destination des fournisseurs d'électricité et de gaz naturel souhaitant enregistrer leurs offres dans le service comparateur d'offres Energie-Info », dont l'article 5 précise, entre autres choses, que « les fournisseurs adhérents s'engagent à ce que les informations qu'ils enregistrent dans l'extranet soient complètes, loyales, sincères et de qualité. Ils s'engagent à offrir aux consommateurs un affichage transparent et pertinent de leurs offres. [...] Les fournisseurs adhérents s'engagent à veiller à l'actualisation des offres pré- sentées sur le service comparateur d'offres Energie-Info et à mettre à jour les informations et données constituant ces of- fres aussi souvent que nécessaire. Les fournisseurs adhérents s'engagent, a minima, à actualiser leurs offres dans les 5 jours ouvrés suivant toute modification relative à ces offres sur leur site Internet ou tout autre support d'information des consommateurs dont ils disposent. » Bref, il va falloir suivre, et attentivement !

2 D'autant que, dès l'ouverture de cet espace « Energie-Info », le consultant trouve l'avertissement suivant : « Les renseignements fournis vous sont communiqués à titre d'information. Ils peuvent différer légèrement de votre situation réelle. Ils ne constituent pas un engagement contractuel. Si vous souhaitez souscrire une offre au terme de votre comparaison, contactez directement les fournisseurs pour obtenir une proposition commerciale de leur part ». Le moins que l'on puisse dire est que le client à la recherche de la bonne offre devra faire preuve de patien- ce dans la démarche et, peut-être, de discernement. C'est pourquoi nous nous sommes livrés nous-mêmes à une petite investigation, nous présentant comme un parisien du XIIIème arrondissement, intéressé par la souscription la plus économique d'un contrat d'approvisionnement d'électricité sur la base de 6 kVA (qui correspond au « tarif bleu » médian d'EDF) en base, pour une consommation annuelle de 3 000 kWh

3.1 Cf. http://www.energie-info.fr/comparateur-offres-electricite-gaz-naturel/offerAction!searchEligibleOffers.action 2. De fait, nous avons eu 17 offres le 9 novembre, plus une 18ème (« Idea Vert »), le lendemain ... (le dessin de Pancho est paru dans un numéro du "Monde" aux alentours de 2007). 3 « La consommation annuelle moyenne pour une puissance de 6 kVA est 2850 kWh », d'après Energie-Info. Nous avons introduit une variante avec une consommation à peu près double (6100 kWh) correspondant à celle sélectionnée par Rafaële Rivais dans son article paru dans « Le Monde » version papier du 7 novembre 2009, intitulé « Les Français peuvent désormais comparer facilement les offres d'énergie ». L'annexe A présente des copies d'écran constituant le tableau complet des 18 offres alors disponibles, émanant de 8 fournisseurs différents :

  • Direct-Energie avec 2 variantes, - EDF (2 offres, dont celle au tarif réglementé, c'est-à-dire fixé par décret), - GEG (« Gaz et Electricité de Grenoble », ex-régie, l'une des plus grosses ELD (Entreprises Locales de Distribution4)), avec 3 variantes, - Gaz de France-Suez (4 offres), - « Idea vert » (1 offre)5, - « Planète OUI » (1 offre), - Poweo (3 offres6) et ... - Proxelia (2 offres).

Remarque : les Parisiens semblent avoir de la chance (?), comme la plupart des Français d'ailleurs, puisqu'ils bénéficient d'une concurrence reposant sur une quinzaine d'offres provenant d'une poignée d'entreprises. Mais ce n'est pas le cas de tous les consommateurs sachant que

  • Briançon n'a pas le choix, seule l'EDSB (« Energie Développement Services du Briançonnais ») lui offrant le tarif réglementé ; - Grenoble non plus, avec la seule GEG qui fait une offre, fort avantageuse7, à 380 €/an ; - Les Houches (74) non plus, avec sa seule Régie électrique au tarif réglementé ;
  • Metz, également, avec l'UEM (« Usine électrique de Metz »), au tarif de 380 € ; - Strasbourg est un peu mieux lotie, « Enerest » (en fait « Gaz de Strasbourg ») et « Energies de Strasbourg » pratiquant le ... même tarif, à 402 €/an, c'est-à-dire pratiquement le tarif réglementé ! Manifestement, ces localités ne sont pas seules. C'est probablement le lot commun des quelque 5% de consommateurs habitant des zones hexagonales desservies par des ELD (opérateurs historiques, on l'a vu), que d'être ainsi privés de concurrence, pour l'heure tout au moins.

Résultats : Le tableau en annexe B récapitule les données, au 10-11-2009, relatives à un particulier, de Paris (75013), titulaire d'un abonnement de 6 kVA :

  • la colonne « A » établit le classement, au regard du coût annuel estimé avec « promo » (colonne « E »), du moins cher (Direct Energie avec 363 €TTC/an) au plus cher (GEG avec 476 €TTC/an), quand bien même il n'y a que 4 offres « avec promo » distinctes de celles « hors promo » (offres 1, 2, 3 et 6).
  • Les colonnes « B » à « F » sont une stricte recopie du comparateur www.energie-info.fr pour une consommation de 3 000 kWh/an, à l'exception de la colonne «Frais souscription et/ou résiliation » ...
  • tandis que les colonnes « I » et « J » sont relatives à une consommation de 6 100 kWh/an.
  • Les incrustations en rouge en « D » (pour les offres 8, 9 et 10) proviennent des informations accessibles via les liens figurant en colonne « B » (intitulés « Détail offre-services ») ; il en est de même pour le « mot du fournisseur », tel que résumé par le comparateur (colonne « F »), quand (offres 2 et 6, de Poweo) il précise la durée d'engagement du fournisseur : cette mise en exergue nous est apparue essentielle car elle est susceptible de modifier singulièrement la compréhension, 4 Que les textes officiels désignent appellent « Distributeurs Non Nationalisés [en 1946] », couvrant à peu près 95 % de la distribution en France continentale, essentiellement avec une énergie cédée par EDF, à « tarif de cession » fixé par la Loi. NB : il est surprenant, et assez peu conforme à l'esprit de la Loi, que GEG fasse concurrence à EDF hors de sa zone grenobloise, mais pas l'inverse ... 5 Il s'agit en fait d'Alterna (cf. http://www.alterna-energie.fr), dont fait partie ... GEG ! 6 Deux offres seulement pour la consommation double (6100 kWh/an). 7 Est-ce dû au fait que, tenue par l'« obligation d'achat » sa propre production « vertueuse » (à base de cogénération), GEG est très bien compensée par la CSPE, faisant un bénéfice sur chaque kWh (a contrario d'EDF qui y perd systémati- quement) ? Il en est sans doute de même pour Metz. par le client, de l'évolution des prix à laquelle il peut s'attendre, ces « prix fixe[s] » ne durant pas éternellement ...8
  • De ces mêmes liens (« Détail offre-services ») proviennent les dates de « début et fin de validité des offres », reportées dans les colonnes « G » et « H ».

Le(s) palmarès saute(nt) aux yeux :

  Consommation de 3 000 kWh Consommation de 6 100 kWh
  Avec promo Hors promo Avec promo Hors promo
1 Direct Energie 363 Direct Energie 373 Direct Energie 669 Direct Energie 679
2 GDF-Suez 368 Planète OUI 380 Poweo 692 Poweo 692
3 Planète OUI 380 Poweo 380 Proxelia 708 Proxelia 708
4 Poweo 380 Proxelia 386 GDF-Suez 714 Direct Energie 730
5 Proxelia 386 GDF-Suez 398 Planète OUI 718 Planète OUI 741
... etc.   etc.   etc.   6) EDF 743
  11) EDF 405 11) EDF 405 8) EDF 743 GDF-Suez 744

Il faut donc se hâter de prendre contact avec Direct Energie ! D'autant que, de la toute dernière colonne de notre tableau récapitulatif, il ressort qu'aucune « date de fin de validité d'offre » ne semble dépasser la fin de l'année, sauf une : - l'offre de GDF-Suez ne semble valoir que jusqu'à fin novembre, - Direct-Energie semble maintenir son offre jusqu'au 31/12/2009, - Planète OUI se singularise avec une échéance au 31/12/2010 - mais GEG, Idea vert, Poweo et Proxelia ne s'engagent pas (date « non déterminée ») tandis que ... - ... EDF ne maîtrise rien puisque son principal tarif, « réglementé », est fixé par l'Etat. Or, conformément à la loi, les fournisseurs vous mettent en garde : « si vous souscrivez un contrat à prix de marché, vous pourrez conclure ultérieurement si vous le souhaitez un contrat au tarif réglementé. Vous devrez en faire la demande auprès du fournisseur historique dont vous dépendez (EDF en général) au moins 6 mois après avoir quitté le tarif réglementé et avant le 1er juillet 2010 ». Cette mention figure en tête de toutes les « offres de marché », à la rubrique « type de l'offre ». La « date de prise d'effet du contrat » se situe « en cas de changement de fournisseur, dans un délai minimal de 21 jours à compter de la transmission de la demande de changement de fournisseur au GRD. ». Si donc, je décide aujourd'hui, de quitter EDF et d'aller voir dans le champ voisin si l'électricité y est plus verte, et si je dois attendre jusqu'à mi-décembre, il me restera 2 semaines, fin juin 2010, pour décider de mon retour au tarif réglementé d'EDF (ou de l'ELD de mon coin) ... Pas de quoi être très rassuré !

Mais pourquoi me méfier ?

« Direct Energie, c'est le moins cher. Un point c'est tout ! » Et si c'est Philippe Lucas, l'ex-entraîneur de Laure Manaudou, qui le dit à la télévision ou sur les écrans de cinéma, pourquoi en douter, non ? De plus, à la rubrique additionnelle « présentation de la marque », POWEO ne se distingue-t-il pas, se disant « opérateur intégré d'électricité et de gaz, Élu Service Client de l'Année 2010, pour la 3ème année consécutive ». Manifestement, ces gens-là savent anticiper ...9 Certes ...

Quant à Planète OUI (qui garantit une « »), ses « mentions légales » rassurent tout à fait : « Toutes les informations et données diffusées sur le présent site10 ne sont fournies qu'à titre 8 En annexe C, nous avons reproduit, in extenso, les libellés accessibles via la loupe de la colonne (« D ») relative à l'évolution des prix d'une part, aux « promos » d'autre part. Certains de ces textes méritent d'être un peu creusés ... 9 Voir aussi l'édifiant parcours du fondateur de cette marque Poweo, dont le portrait est dressé dans Le Monde » du 14 novembre 2009. Après avoir créé, puis vendu, avec plus-value, SelfTrade (commerce en ligne) juste avant l'éclate- ment de la bulle Internet, Ch. Beigbeder vient de vendre toutes ses parts de Poweo à l'autrichien Verbund (ou prémo- nition d'un éclatement de bulle ?), pour 44 M€, avant de se lancer maintenant dans les agrocarburants en Ukraine. 10 Cf. http://www.planete-oui.fr/planete-oui-mentions-legales.html.

Electricité 100% renouvelable

indicatif. Elles ne dispensent pas leur utilisateur de procéder à la vérification de leur exactitude et de les utiliser avec discernement et esprit critique. Notamment, Planète OUI ne pourra être tenu pour responsable des décisions, quelques soient leur nature, prises par l'utilisateur sur consultation de ce site et des informations et données qui y sont diffusées ». Et pour que les choses soient bien claires, il est précisé que « les offres et devis proposés par Planète OUI sur son site ne sauraient avoir de caractère contractuel et ne sauraient lier ». Et dire que la DGCCRF (Direction Générale du Commerce, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes, au Ministère des Finances) aurait apporté son concours à la CRE et au MNE ! Tout ça ressemble bigrement à du poker menteur, ce que suspectent tant la presse nationale que la presse régionale : - Rafaële Rivais, déjà citée, conclut son article par ces mots : « En matière d'électricité, on ne pourra plus revenir dans le secteur réglementé après le 1er juillet 2010. Or, si certaines offres sont allé- chantes pour l'instant, qui dit qu'elles le resteront ? ». - Et « Ouest-France » du 16 novembre 2009 conclut sur le même registre : « En optant pour un fournisseur non historique, des consommateurs ont effectivement fait quelques économies. Le tout est de savoir si elles seront durables ». On ne peut mieux dire. Est-ce pourquoi le Médiateur National de l'énergie vient de lancer une douteuse campagne de presse, appelant à la rescousse ses mascottes, Daphné, Chloé ... ? Sans vous prendre pour ... Cassandre11, n'avez-vous pas de quoi douter de quelqu'un qui sait si bien « informer, conseiller, protéger », après vous avoir prévenus que « les renseignements fournis vous sont communiqués à titre d'information » ? 11 Petit Larousse illustré : « Cassandre. Myth. Gr. Fille de Priam [roi de Troie] et d'Hécube. Elle reçut d'Apollon le don de prédire l'avenir, mais elle se refusa à lui et le dieu décréta que personne ne croirait ses prédictions ».

Annexe A Vue globale des offres pour 3000 kWh sous 6 kVA, à Paris (75013)

Annexe B récapitulatif

ETUDES SCIENTIFIQUES

transition

10ème Université d'Eté de SLC - Sauvons Le Climat

Les Houches – Chamonix 5, 6 et 7 octobre 2017

Thème : L’adaptation au changement climatique

 

Visites et conférence préliminaire le 5 octobre (Chamonix)

Université d’été les 6 et 7 octobre (Les Houches)

Sauvons Le Climat tiendra son université d’été de 2017 les jeudi 5, vendredi 6 et samedi 7 octobre à Chamonix et aux Houches. Le thème en sera l’adaptation au changement climatique.

Le programme couvre les aspects globaux et les aspects locaux.

Le jeudi 5 vous sont proposés un programme de visites l’après-midi et une conférence en soirée.

→ Voir le programme détaillé

→ S’inscrire

 

Plaquette SLC

plaquette slc

Galerie vidéos

Scénario NEGATEP

scenario negatep

Besoin d'un conférencier ?

conferencier

SLC peut vous mettre en relation avec le conférencier dont vous avez besoin.N'hésitez pas à réserver !

Réserver un conférencier

SLC Régions

SLC s'engage tous les jours auprès des régions pour faire progresser les mentalités.