AccueilBase documentaireNe mélangeons pas protection du climat et transition énergétique

Ne mélangeons pas protection du climat et transition énergétique

  • Publié le 8 mai 2016
Claude Mandil

Claude Mandil - Article paru dans Le Monde du 7 mai 2016

 

Les tarifs d'achat garantis à l'éolien et au solaire ne permettent pas de lutter efficacement contre le réchauffement climatique. Pire, ils empêchent les technologies de demain d'émerger.

Il existe deux bonnes raisons de soutenir le développement de la production d'électricité renouvelable : une, le monde doit très fortement réduire ses émissions de CO2 ; deux, nous devons nous préparer à un monde dans lequel les énergies fossiles seront sinon épuisées, du moins raréfiées, donc renchéries. Mais les calendriers qui gouvernent les actions correspondantes sont très différents.

La réduction des émissions est une urgence absolue ; il n'y a pas une minute à perdre et il faut donc mettre en oeuvre toutes les technologies disponibles : énergies renouvelables, mais aussi nucléaire, sobriété et efficacité énergétique, capture et séquestration du carbone (CCS). Nous pourrons aller d'autant plus loin dans la réduction des émissions que nous aurons privilégié les solutions les moins coûteuses. Le moyen d'y parvenir est connu : pénaliser les émissions par un prix du carbone émis suffisamment élevé.

PRESSE

Imprimer E-mail