La lutte contre le changement climatique COP 22

alt9 novembre 2016

La lutte contre le changement climatique
COP 22

Marrakech - 7 novembre – 18 novembre 2016

Prises de position de « Sauvons le climat »

 

Depuis la signature de l’accord de Paris ayant conclu la COP 21, il y a un an, l’actualité s’est focalisée sur la ratification formelle du traité. Aujourd’hui plus de 100 Etats ont ratifié cet accord désormais entré en vigueur depuis le 4 novembre 2016.

Préalable requis, ce succès doit déboucher sur la mise en œuvre d’engagements pris par les Etats. Chacun d’eux doit déterminer et présenter les buts qu’il se fixe ; il doit préciser les programmes qu’il compte réaliser pour contenir à 2°C le réchauffement climatique conformément aux objectifs du traité. Aujourd’hui force est de constater le peu d’empressement des Etats à avancer résolument dans la voie de mesures réelles efficaces pour réduire les émissions des gaz à effet de serre (GES).

La COP 22 est donc l’occasion de rappeler les recommandations, toujours d’actualité, soumises par « Sauvons le climat » lors de la COP 21 :

 - 1. Toute centrale électrique nouvelle utilisant des combustibles fossiles devra assurer le Captage et le Stockage du CO2.

Réalisée de façon concentrée, centralisée et souvent sous la coupe directe des Etats, la production électrique est un contributeur potentiel privilégié à la limitation du dégagement des GES. Economies d’énergie, efficacité énergétique, utilisation des énergies renouvelables, stables en priorité, et recours à l’énergie nucléaire sont les pistes reconnues de substitution.

 - 2. Tout véhicule particulier neuf devra, en moyenne mondiale, limiter ses émissions à 80gCO2/km dès 2020.

La mobilité, tenant compte des aspects économique et sociétal, doit évoluer : favoriser le passage du transport individuel au mode collectif, de la route au rail électrifié ; développer les biocarburants de deuxième génération et l’électricité pour les véhicules.

De plus, dans une perspective cohérente, « Sauvons le climat » apporte son soutien à l’association « Saving our planet[1] » pour sa pétition « Exit coal now/Sortir du charbon[2] ». Prenant pour but l’option la plus ambitieuse de limitation à 1,5°C du réchauffement atmosphérique, mentionnée par l’accord de Paris, l’association « Saving our planet » donne la priorité à la suppression du charbon dans la production électrique. Dans un monde qui n’a pas encore commencé à réduire ses émissions de GES, le charbon en représente environ 25% ;  préjudiciable pour le climat il l’est fortement aussi pour la santé publique (avec le taux de décès/TWh le plus élevé de toutes les énergies), justifiant pleinement cette démarche.

Vice-président de « Sauvons le climat » et membre actif de « Saving our planet », Stephan Savarese représente les deux associations à la COP 22.

 

Informations supplémentaires